ADP - ANALYSE

DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Objectifs :

Mettre en réflexion les pratiques des professionnels pour aider chacun à :

            • s’observer dans sa pratique
            • comprendre les enjeux personnels, relationnels, institutionnels d'une situation
            • développer une posture réflexive
            • décaler son regard pour faciliter la recherche de solutions
            • s’enrichir des apports des autres membres du groupe

Ainsi, dans les séances d'ADP, l'objet de travail n’est ni l’usager, ni l’institution mais le professionnel dans son exercice.

Public : Groupes de 6 à 12 personnes.

            • Tout public professionnel
            • Equipe d'un même établissement
            • Groupe de pairs professionnels

Approche :

Le groupe dans son ensemble est invité par l’intervenant à réfléchir à une situation présentée par un participant, puis, suivant une méthodologie d’échange, à en discuter collectivement pour dégager de cette analyse les savoir-faire professionnels construits à partir de l’expérience.

Le contexte de travail groupal permet que l’expression et l’élaboration proposées par chacun prennent place dans une dimension collective et favorise la constitution de l’esprit d’équipe, de la compréhension mutuelle, de la collaboration, des mécanismes internes de soutien professionnel.


          • Le déroulement des séances est inspiré des méthodes de Co-développement professionnel : œuvrer collectivement à la résolution et / ou l’avancée d’une situation professionnelle problématique en s’appuyant sur une méthodologie qui privilégie l’écoute, la collégialité et la créativité.
          • L'analyse proposée se situe dans une approche psycho-sociologique : prise en compte des fonctionnements psychologiques individuels (représentations/ cognitions/ émotions) et collectifs (relations/ enjeux/ attentes) dans un contexte d’organisation de travail collective et institutionnelle.
          • Le cadre théorique de travail s'appuie sur une approche humaniste de la relation d'aide (Carl Rogers, CNV de Marshall Rosenberg). L'objectif n'est pas de résoudre un problème particulier mais d'aider l'individu à développer ses ressources dans une situation spécifique. Celles-ci lui permettent de se comprendre lui-même, de modifier la représentation qu’il a de lui-même et partant, ses attitudes et ses comportements dans la situation.

Ce travail sera soutenu par des attitudes relationnelles facilitatrices dans le groupe :

                    • La qualité de l’écoute : le respect de la parole et du rythme de chacun
                    • L’empathie : la capacité de comprendre le monde intérieur de l’autre
                    • La bienveillance et le non-jugement : le respect de l’expression du vécu, des émotions